StoryTime#1 : PC portable en surchauffe

     C’est bien la première fois que cela m’arrive. J’étais tranquillement en train d’utiliser mon PC portable jusqu’au moment où celui-ci se bloque et s’éteint brutalement. Je pensais au départ que cela venait de l’alimentation ou de la batterie. J’ai attrapé mon PC et je peux vous dire que je ne l’ai pas déplacé. La sortie d’aération était brûlante !

 

Que faire dans ce cas ?

     Je vous déconseille de le redémarrer de suite ! Laissez le refroidir. De toute façon, vous imaginez bien que votre ordinateur ne voudra pas redémarrer de suite puisqu’il s’est « mis en sécurité ». Après que celui-ci soit bien froid, allumez-le et téléchargez Speccy ou Speedfan. Vous aurez les données des sondes de températures en temps réel. Il y a en au niveau de votre CPU (processeur), de votre GPU (carte graphique) et de votre disque dur.

     Il n’y a pas de température idéale, mais vous ne devez surtout pas dépasser un certain seuil sous peine de réduire la durée de vie, voire de griller prématurément vos composants. Allez jeter un coup d’œil sur le site du fabricant afin de l’obtenir. N’attendez pas d’atteindre ce stade pour faire quelques choses !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

     Vos composants rejettent de la chaleur. Ce n’est pas un secret ! Vous avez dû vous en rendre compte tôt ou tard ! Les PC portables, toutes marques confondues, ont du mal à évacuer malgré la présence d’un système de refroidissement. Cela est dû à l’espace bien trop confiné à l’intérieur du châssis contrairement à un PC fixe où le flux d’air à de la place pour circuler. C’est pour cela qu’il est important de ne pas obstruer les trous d’aération en utilisant par exemple votre ordinateur sur  une couette ou tout autres surfaces retenant la chaleur. Si vous en avez la possibilité, utilisez votre PC portable dans un espace frais et aéré.

     Je vous conseille aussi de le surélever de quelques centimètres. Personnellement, j’ai fait de la récup’ avec des caoutchoucs provenant d’un vieux boîtier PC (ils servaient à amortir les vibrations du disque dur). Vous pouvez récupérer n’importe quoi ou bien acheter des supports prévus à cet effet. Pour avoir de meilleurs résultats, optez pour les supports ventilés. Si vous êtes dans le deuxième cas, je vous conseille dans choisir un où l’emplacement des ventilateurs correspondent à ceux des sorties d’air pour avoir un meilleur rendement.

Attention : ils existent aussi des refroidisseurs à placer au niveau de la bouche d’air latéral de votre PC. Cela peut faire l’affaire dans certains cas.  Selon votre cas, cela peut amplement suffire.

 

Et si ça ne suffit pas ?

DISCLAIMER : je ne me tiens en aucun cas responsable d’une casse de votre matériel si vous décidez d’effectuer les opérations décrites ci-dessous. C’est à vos risques ! Soyez extrêmement minutieux et délicat. D’ailleurs si votre appareil est encore sous garantie, envoyez-le au SAV de votre revendeur ou du fabricant. Si vous n’y connaissez rien ou vous avez peur de casser quoi que ce soit, ne tentez pas le diable !

     Cela vient probablement d’un encrassement de vos sorties d’aération. Dans ce cas-là, vous n’avez pas le choix : il va falloir démonter votre PC portable. J’ai vu sur internet que certains utilisent un aspirateur. Je n’aime pas cette méthode. Il y a un risque important de casser le ventilateur puisqu’il tournera à une vitesse trop excessive. Même si vous bloquez l’hélice, c’est un élément fragile. C’est du plastique tout compte fait !

     Je vais vous décrire comment moi je fais pour démonter proprement et sans égratigner le châssis ou briser un composant. Bien sûr, chaque PC portable a ses propres spécificités. Je généralise mais j’utilise cette technique pour chaque démontage.

Démontage

     1/ Procurez le matériel suivant :

               – Des tournevis cruciformes Phillips n°0, n°00, n°000 et un tournevis plat au cas où;

               – Un médiator fin en plastique souple ou une vielle carte bancaire, de fidélité, etc;

               – Un bracelet antistatique;

                – Des pinces antistatiques (facultatif mais pratique pour attraper les nappes ou fils très fins);

               – Des cotons de tiges, des chiffons microfibres;

               – Une bombe à air comprimé (facultatif si vous pouvez démonter entièrement le ventilateur);

               – Un smartphone ou un appareil photo (facultatif). Prenez régulièrement des photos. Ce sera plus simple pour le remontage;

– Un récipient pour mettre les vis pour ne pas les perdre (c’est encore mieux s’il est aimanté !).

 

2/ Commencez par installer votre PC et votre matériel sur une surface plane et sans poussière (on va éviter dans remettre à l’intérieur ^^).

pc_portable_surface_plane

 

3/ Mettez à votre poignet le bracelet antistatique en veillant à placer la pince sur un morceau de métal. Cette étape est importante puisque les composants électroniques ont horreur de l’électricité statique ! Ils peuvent rendre l’âme !

 

4/ Retirez l’alimentation et la batterie.

pc_portable_retrait_batterie

 

5/ Enlevez toutes vis au niveau d’une ou des trappes disponibles : vous aurez accès au disque dur et au(x) barrette(s) de RAM.

pc_portable_trappes_ram_hdd

 

6/ Retirez le(s) barrette(s) de RAM en poussant les loquets sur chaque extrémité. Elle devrait se relever, si la manipulation a été faite correctement.

pc_portable_retrait_ram

 

7/ Retirez le disque dur soit en le coulissant ou soit en dévissant le rack (cage en métal). Cela dépend bien sûr de votre ordinateur.

 

 

8/ Retirez toutes les vis dans les trous de la plasturgie (vous devez trouver pleins de trous : les vis sont à l’intérieur).

 

9/ Pour le clavier, cela dépend énormément du modèle. Il faut le dévisser (les vis sont cachés sous un morceau de plastique à retirer) ou le déclipser avec le médiator ou une carte en plastique souple.

À noter : N’enlevez pas trop vite votre clavier ! Vous risquerez d’arracher les nappes connectées à la carte-mère ! Si elles sont cassées, il faudra racheter un nouveau clavier. Il est assez rare de trouver les nappes, vendues séparément.

 

10/ Retirez les nappes délicatement en poussant ou relevant les petits loquets au niveau des connecteurs. Pour vous aider puisque c’est assez fin, prenez une petite pince antistatique pour manipuler les nappes ou les loquets. À ce moment-là, le clavier est libéré.

pc_portable_nappe_clavier

 

11/ Retirez toutes les vis et la nappe du pavé tactile. Ainsi, vous pourrez déclipser le panneau en plastique. (Cela peut être facultatif puisque certains claviers font l’entièreté du châssis. Il suffit juste de le déclipser !)

 

12/ Vous avez maintenant accès aux entrailles de votre PC portable. Vous allez retirer le lecteur/graveur CD/DVD si vous en possédez un. Je sais que la plupart des nouveaux notebooks n’en possèdent plus.

pc_portable_intérieur

 

13/ Retirez toutes les nappes et les câbles branchés à la carte-mère ainsi que les vis.

 

14/ Retirez la carte-mère sans forcer. Faites bien attention aux portes sur les côtés ! Veillez à ne pas les tordre. N’insistez pas si cela en veut pas sortir ! C’est l’étape la plus délicate, car il faut bien vérifier s’il n’y a aucun élément qui entrave le retrait de la carte-mère.

 

15/ Vous pouvez passer à la phase de dépoussiérage avec des cotons de tige, un chiffon microfibre et la bombe à air comprimé pour le ventilateur. Ne mettez surtout pas de produits ménagers ou d’eau ! Faites votre ménage à sec. Si vous le pouvez, démontez entièrement le ventilateur pour le nettoyer plus aisément.

 

16/ Il ne vous reste plus qu’à remonter votre PC portable en suivant ces étapes dans l’ordre inverse. Si vous avez pris des photos lors du démontage, vous irez encore plus vite ^^.

 

 

Les derniers recours :

 

     Tout n’est pas encore perdu ! Ne jetez pas votre ordinateur portable à la poubelle ! Il reste encore deux pistes à exploiter :

     – Est-ce que votre ventilateur tourne ? Dans le cas contraire, il faudra songer à le remplacer.

     – Le processeur (CPU) et la carte graphique (GPU) sont encore très chauds ! Alors, cela peut provenir de la pâte thermique ou des pads thermiques. Elle sert à faire « un joint » entre le CPU et le système de refroidissement. C’est un conducteur thermique. Avec le temps, elle peut durcir et finir par se craqueler. C’est encore pire avec une pâte thermique de mauvaise qualité !

     Si vous devez en arriver là, il va falloir passer par la démontage puisqu’il faut retirer la carte-mère et le système de refroidissement :

     1/ Dévissez le système de refroidissement et enlevez-le délicatement pour éviter d’arracher le CPU ou/et le GPU. C’est quasiment irremplaçable voire hors de prix, dans le cas contraire. Si cela colle, faites passer un médiator en plastique ou une carte semi-rigide pour séparer le CPU, le GPU du dissipateur de chaleur.

     2/ Retirez l’ancienne pâte thermique ou les pads thermiques avec du solvant ou un kit prévu à cet effet.

     3/ Mettez une noisette de pâte thermique sur votre CPU et GPU. Si vous en avez trop mis, enlevez l’excédent ou recommencez. Il ne faut pas que cela déborde et ni qu’il y en est une couche trop épaisse. Si vous optez pour les pads thermiques, faites attention à leur dimension et à leur épaisseur.

     4/ Remettez le système de refroidissement et remontez votre PC portable.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :